Mali : 28 personnes en mandats d’arrêt internationaux

Les chefs des mouvements et regroupements de rebelles, islamistes, terroristes et narcotrafiquants affiliés aux Mujao, Ançar Eddine et MNLA font l’objet d’un mandat d’arrêt international.

L’Algérie, la Mauritanie, le Burkina Faso et la France « doivent pleinement coopérer à la demande d’extradition des autorités judiciaires maliennes », mentionne les médias maliens, rappelant que ces quatre pays ont signé des accords bilatéraux de coopération judiciaire liés aux extraditions. Ils doivent donc aider le Mali à retrouver les 28 personnes en mandats d’arrêt international, sans quoi « ils se mettront en marge de la coopération internationale », soulignent les autorités maliennes.

Parmi les personnes recherchées, certaines pourraient être appelées à comparaitre devant la cour pénale internationale (CPI). La liste des poursuivis pourrait par ailleurs s’allonger.

Lire la suite

1 comments

vous inquiétez pas mes frères on est frères ça viendra inchallah votre tour àprés avoir tomber les têtes colonial et l’ésprit colnial et ce qui a le maroc on le partagera aussi avec vous le jour que vous serez dans le besoin comme à l’époque de la guère,bèrbère ou rif ou jebli ou 3robi on est marocain sous le même drapeau vive le Maroc vive la fraternitè vivre la vie ensemble , vive le royaume à mort les séparatiste et la séparation vive les algériens pur qui aime la vie ensemble,khssara boutefl9a a grandi au Maroc normalement il ne falait pas qui oblie le pays qui l’a accepter bras ouvert si sa mere et son père sont vivant kanou sekhtou 3lih allah yejma3na ,les génèraux nous sépare allah separera leur peau à leur os,notre voisin sont riche wallah quand je vois des algériens clandestin en france espagne italie ca me revolte ,me choque normalement il fallait le contraire,je vous aime mes frères allah ydir likoum tawil mene dak lmas2ouline mojmine ama cha3be fa howa adorable

Laisser un commentaire

*