Dans le cadre de la 70ème édition du festival de Cannes qui se tiendra du 17 au 28 mai 2017, le long-métrage EN ATTENDANT LES HIRONDELLES, premier long-métrage de Karim Moussaoui représentera l’Algérie en compétition officielle dans la section « Un Certain Regard ».

Soutenu par l’Institut français d’Algérie dans le cadre de ses appels à projets culturels et artistiques, EN ATTENDANT LES HIRONDELLES est une coproduction Franco-Germano-Algérienne tournée en Algérie et ayant participé à la Résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes en 2015.

Synopsis :
Aujourd’hui, en Algérie. Passé et présent s’entrechoquent dans les vies d’un riche promoteur immobilier, d’un neurologue ambitieux rattrapé par son passé, et d’une jeune femme tiraillée entre la voie de la raison et ses sentiments. Trois histoires qui nous plongent dans l’âme humaine de la société arabe contemporaine.

Avec Aure Atika, Mehdi Ramdani, Chawki Amari et Hassan Kachach.

KARIM MOUSSAOUI

Né en 1976, Karim Moussaoui est l’auteur de plusieurs courts métrages, PETIT DEJEUNER en 2003, CE QU’ON DOIT FAIRE en 2006 et LES JOURS D’AVANT en 2013. Il est aussi membre fondateur à Alger de l’association culturelle de promotion du cinéma Chrysalide.  En 2011, son scénario de long métrage EN ATTENDANT LES HIRONDELLES est sélectionné à l’atelier d’écriture Méditalents. Il y rencontre Virginie Legeay, avec qui il écrit LES JOURS D’AVANT. Ce court-métrage connaît une carrière impressionnante en festivals : de Locarno à Clermont Ferrand en passant par Angers et gagne de nombreux prix. Il est même sélectionné pour le César du Meilleur Court Métrage en 2015.