L’économie algérienne a réalisé une croissance de 2,2% en 2017 (contre 3,3% en 2016), a indiqué lundi 12 février le Gouverneur de la Banque d’Algérie (BA) Mohamed Loukal.

“Nous avons enregistré une croissance économique de 2,2% en 2017 en dépit d’un fort recul de la cadence de croissance des hydrocarbures”, a précisé M. Loukal lors d’une séance plénière à l’APN présidée par Said Bouhadja, président de l’Assemblée, consacrée à la présentation du rapport des évolutions financières et monétaires en 2016 et en 2017, rapporte l’agence officielle.

Baisse du déficit budgétaire
En revanche les nouvelles sont plutôt meilleures et la situation a tendance à s’améliorer sur le front des finances publiques. À la fin septembre 2017, les recettes budgétaires effectives ont été de 4740 milliards de DA contre 3606 mds de DA en septembre 2016, soit une forte hausse de 21,5% imputable à la fois à l’augmentation des reccettes pétrolières et de la fiscalité ordinaire

De leur coté, les dépenses budgétaires sont restées quasi-stables à 5535 milliards de DA à septembre 2017. Ainsi, le déficit budgétaire a fortement reculé à 795 milliards de DA durant les premiers mois de 2017 contre un déficit budgétaire de 1567 milliards de DA à la même période en 2016, selon le Gouverneur de la BA.
Yazid Taleb

Economi/La croissance en berne en 2017
Notez cet article