Le procureur général koweïtien, Dirar Al Soussi a ordonné aux banques de son pays de geler les avoirs du président déchu Ben Ali et de son épouse Leila Trabelsi, a rapporté le journal koweïtien Al Rai.

Cette décision est une réponse à la requête des autorités tunisiennes qui ont récemment soumis au ministère des Affaires étrangères du Koweït, via l’ambassade de Tunisie au Koweït, la demande de bloquer les fonds et les biens immobiliers de l’ex-président Ben Ali, a ajouté la même source.

De ce fait, le Koweït est ainsi l’un des premiers pays arabes a avoir gardé les fonds de l’ex-président tunisien et de sa famille, du temps où celui-ci était au pouvoir.

RAF