Parmi les 678 millions d’internautes que compte le réseau social en ligne Facebook, 2,1 millions d’Algériens y sont comptabilisés, plaçant ainsi l’Algérie au 52e rang des utilisateurs de ce réseau, a indiqué lundi à Alger l’expert en Technologies de l’information et de la communication (TIC), Younes Grar. Cet expert qui Intervenait à la journée parlementaire sur « Les réseaux sociaux en ligne : analyse, enjeux et impact », s’est référé aux chiffres de la dernière semaine publiés par Facebook, pour dire que les Etats-Unis d’Amérique arrivent en tête des pays en termes de pénétration de ce réseau avec 154 millions d’utilisateurs.

Selon M. Grar, le réseau Facebook arrive en tête des réseaux utilisés dans le monde, devant Twitter qui compte quelque 200 millions d’utilisateurs, et d’autres sites professionnels d’environ 100 millions d’utilisateurs. Rien qu’aux États-Unis, a souligné cet expert algérien, 48 % d’Américains ont affirmé qu’ils puisaient leurs informations de Facebook.

C’est ainsi qu’il a indiqué qu’en l’espace de 20 minutes, ce réseau permet un échange d’informations entre 1 million de sites web et l’échange de près de 3 millions de photos, ainsi que des échanges de commentaires entre 10 millions d’utilisateurs. C’est ce qui l’a amené à dire que « si Facebook était un Etat, il aurait pu facilement occuper aujourd’hui le rang de la troisième puissance mondiale ».

Partant du constat faisant que 90 % des utilisateurs de Facebook ont moins de 44 ans, M. Grar souligne que « les réseaux sociaux sur le net relèvent du monde de la jeunesse ». Il a affirmé, dans ce cadre, que « ces réseaux ont ouvert de larges perspectives aux gens pour s’exprimer librement et pour réaliser leurs ambitions ». M. Grar a cependant averti que ces réseaux suscitent des « craintes » et des « problématiques » notamment sur le plan de la protection juridique quant à une éventuelle utilisation malveillante. Ce réseau lancé aux Etats-Unis, en 2004, et qui a débuté, selon cet expert, avec 1.500 étudiants aux Etats-Unis, a connu un développement extraordinaire en peu de temps, pour devenir le premier réseau mondial.

RAF