Vendredi, moins de dix minutes après la rupture du jeun, deux kamikazes, dont l’un à bord d’une moto, se sont fait exploser devant l’entrée du mess des officiers de l’école inter armes de cherchell, wilaya de Tipaza. Le premier bilan, fait état d’un mort et de plus d’une quinzaine de blessés.

Il était environ 19h40, lorsque la première explosion a ébranlé Cherchell, suivi quelques secondes plus tard par une deuxième.

Selon nos informations, les deux kamikazes voulaient faire le maximum de victimes en tentant de s’introduire à l’interieur du mess des officiers, de l’école inter armes de cherchell, au moment ou tous les militaires étaient en train de manger.

C’est un civil de passage qui est décédé dans l’explosion. Plus d’une heure après l’explosion le ballet des ambulance continuait encore à transporter les blessés vers les hopitaux de Sidi Ghiles et de Tipaza.

Depuis l’avenement du terrorisme, au début des années 90, c’est la première fois que l’école militaire des Cherchell est ciblée. Selon des informations concordantes , les services de sécurité ont réussi, il y’a quelques jours à démanteler un réseau de soutien, dans la région.

Depuis l’avenement du terrorisme, au début des années 90, c’est la première fois que l’école militaire des Cherchell est ciblée. Selon des informations concordantes , les services de sécurité ont réussi, il y’a quelques jours à démanteler un réseau de soutien, dans la région.

Source : El Watan