Les travailleurs des transports urbains d’Alger devraient reprendre le travail, selon le directeur général de l’ETUSA, Karim Yacine, qui estime que les revendications des grévistes ont été entièrement satisfaites.

Parmi le revendications satisfaites : une hausse des salaires qui devrait intervenir dans « le mois en cours et des primes qui apparaîtront sur les fiches de paie dès le mois de décembre 2012, d’après Karim Yacine. Les travailleurs de l’ETUSA avaient également demandé la permanisation des contrats de travail à durée déterminée (CDD) entre janvier 2003 et décembre 2010.  Ce point-là a également été accordé, le processus aurait même été entamé depuis le 5 novembre 2012.

Le conflit entre les travailleurs et la direction de l’ETUSA trouvera-t-il enfin une issue après de nombreux rebondissements ? Pour la direction de l’entreprise de transport il n’y a plus aucune raison de pour suivre la grève entamée il y a 6 jours. Citant la justice elle accuse les travailleurs d’organiser une grève illégale. De leur côté, les grévistes estiment que l’accord signé le 16 octobre 2012 avec la Fédération nationale des travailleurs des transports (FNTT) et l’Union de la wilaya d’Alger de l’UGTA, n’avait pas été respecté. Le dialogue impossible et les grèves ont coûté à l’entreprise des pertes « considérables », selon le président de l’entreprise de transports.