Les dirigeants du Front des Forces socialistes vont désigner, dans les tous prochains jours, le premier secrétaire national de leur parti.

Des sources proches du FFS ont indiqué que le député de Béjaïa, Chafaâ Bouaiche, succédera à Ali Laskri à la tête de l’exécutif du plus vieux parti de l’opposition.

Chafaâ Bouaiche, 39 ans, occupait jusque-là le poste de secrétaire national à la Communication. Cet ancien journaliste, aurait « tout verrouillé » lors du dernier Congrès du FFS pour se retrouver seul sur la piste du premier secrétaire. L’homme a réussi même à éliminer le plus charismatique Ahmed Djedaï. Ce dernier n’a pas réussi à se faire une place au Conseil national du parti pour la wilaya d’Alger. Or, cette condition est obligatoire pour accéder au poste de premier secrétaire national.

Le deuxième prétendant à ce poste, Khaled Tazaghart, également député de Béjaïa, a été affaibli dans les structures locales du parti.

Lors du dernier Congrès du Front des Forces socialistes, les militants ont décidé de créer un « conseil présidentiel » composé de 5 personnes pour remplacer le zaïm historique, Hocine Aït-Ahmed.

Essaïd Wakli

Notez cet article