Les salafistes marocains ont un nouveau combat : sauver l’âme de notre Président de la République, Abdelaziz Bouteflika et le remettre dans le droit chemin avant que celui-ci ne décède. Ainsi, Mohamed Fizazi, l’une des figures de proue du salafisme marocain, vient d’adresser une longue lettre à Bouteflika où il n’oublie pas de lui rappeler que « vous êtes âgés et malades » avant de lui demande de se repentir !

Et pour faire acte de repentance, le controversé Cheikh Mohamed Fizazi exige de Bouteflika de se réconcilier au plus vite avec le Maroc. « Réconciliez-vous avec le Maroc avant de mourir », a-t-il réclamé sans aucune gêne dans sa lettre. « Devant Dieu, rien ne vous sera bénéfique sauf vos bonnes actions ici bas, et les meilleures dans votre cas, seraient de cesser d’alimenter les séparatismes et les guerres au Sahara marocain ainsi que l’ouverture de la frontière terrestre et permettre aux familles déchirées par vos contraintes, de se réunir », a réclamé Mohamed Fizazi à Abdelaziz Bouteflika. « Vous irez rejoindre le Très Haut prochainement, vous êtes âgé et malade, faites justice envers le Maroc, tant que vous le pouvez encore, car devant l’Eternel, vous ne saurez vous justifier par de quelconques pressions sur vous de quelconques généraux de votre armée », a encore dénoncé le salafiste marocain dans cette lettre provocatrice laquelle n’a pas manqué de susciter une véritable vague d’indignation au sein de l’opinion publique algérienne. Celle-ci n’a pas toléré les propos insultants proférés par ce prédicateur salafiste à l’encontre du Président de la République et de l’armée populaire nationale. En effet, Mohamed Fizazi a osé qualifier « le soldat algérien » de « soldat sans âme, sans moral et sans ferveur religieuse, ne pouvant combattre et mourir pour un mensonge » ! Comme quoi, les soldats marocains qui occupent un pays qui n’est pas le leur, à savoir le Sahara Occidental, un territoire encore colonisé pour reprendre la terminologie propre à l’Assemblée Générale de l’ONU, se battent en ce moment pour une cause réellement juste.

Enfin, le prédicateur marocain accuse l’Algérie de causer d’énormes souffrances au Maroc car « ce pays voisin de l’Algérie qui a tant souffert de ses agressions, soit par l’embargo terrestre qu’elle lui impose soit par le séparatisme qu’elle complote dans son Sud ». L’Algérie est donc responsable de tous les malheurs marocains, à en croire ce salafiste aveuglé par ses certitudes.