arcelormittal
Fin du conflit à ArcelorMittal Annaba. La direction générale et le syndicat de l’entreprise ont signé un accord ce mardi soir.

C’est officiel : le conflit qui opposait les syndicats d’ArcelorMittal Annaba à leur direction générale prend fin. L’accord collectif signé ce mardi prévoit une revalorisation salariale de 16% et la réintégration de 11 travailleurs licenciés du complexe contre engagement du partenaire social à respecter le pacte de stabilité sociale de l’entreprise. C’était là la revendication des représentants syndicaux.

L’augmentation salariale décidée « sans conditions » sera appliquée en trois temps : 10% à partir du mois d’août 2013, 3% à partir d’août 2014 et 3% dès août 2015. Un accord qui satisfait les deux parties selon l’APS, le texte préservant les intérêts de l’entreprise et des travailleurs. Les uns et les autres ont fait part de leur volonté d’œuvrer pour concrétiser les investissements prévus à Annaba.

Conséquence logique de la signature du protocole : l’appel à la grève générale et ouverte prévue à partir de mercredi a été levé. Les inquiétudes sur l’avenir d’ArcelorMittal Annaba se faisaient ressentir depuis le mois de février dernier.

(Avec APS)

Notez cet article