Pneus brûlés en guise de barricades, coups de feu et casse : de violentes émeutes ont éclaté dans la soirée du mardi 22 avril dans une favela du quartier touristique de Copacabana, dont deux grandes avenues et un tunnel ont été fermées à la circulation. Un jeune homme, qui aurait environ 30 ans, a été tué d’une balle dans la tête au cours des affrontements.

A l’origine de cette flambée de violence : un danseur de la favela Pavao-Pavaozinho, Douglas Rafael da Silva Pereira, 25 ans, aurait été tué par les forces de l’ordre après avoir été confondu avec un trafiquant de drogue, selon la police citée par les médias brésiliens.

Ses amis affirment qu’il a été battu à mort par la police alors qu’il s’était réfugié dans une école de la favela qui bénéficiait d’une unité de police pacificatrice (UPP) depuis décembre 2009 en vue de la sécurisation de la ville pour la Coupe du monde (12 juin-13 juillet). La police explique que  :

« Les circonstances de la mort de Douglas font l’objet d’une enquête. Le rapport fait sur place indique que les blessures de Douglas sont compatibles avec une mort occasionnée par une chute. Témoins et habitants seront convoqués pour témoigner. »

Lire la suite sur Le Monde