L’opérateur téléphonique vient de publier le bilan de son activité pour le premier trimestre 2014. Le lancement de la 3G a clairement boosté ses chiffres, car le groupe a réalisé quasiment 50 millions de dollars en termes de revenus de plus que l’année dernière dernière pour la même période. 

Les revenus ont atteint 303,1 millions de dollars US (23,6 milliards DZD) au 1er de dollars US (19,9 milliards DZD) au 1er soit une augmentation de +18% en dinars algériens. trimestre 2014 contre 254,2 millions au trimestre 2013 Ooredoo annonce à travers sa synthèse que ses profits nets ont enregistré une croissance de +15% passant à 42,7 millions de dollars au 1er trimestre 2014 contre 37 millions de dollars au 1er trimestre 2013. Du côté de l’EBITDA,  soit les revenus avant impôts, taxes, et amortissements, il s’est élevé à 117,2 millions de dollars soit 9,14 milliards DZD, ce qui représente une augmentation de +14% en dinars. Ces revenus enregistrés par Ooredoo Algérie représentent ainsi 13,6% des revenus du groupe.

« Ooredoo clôture le 1er trimestre 2014 sur un bilan positif qui lui a permis d’enregistrer la plus forte croissance en Algérie et à travers tous les marchés du groupe. Ces performances sont le résultat des efforts continus et constants des algériennes et algériens qui ont permis à Ooredoo de maintenir son leadership. Ces résultats positifs traduisent également la confiance que nous accordent nos millions de clients pour lesquels nous œuvrons pour leur offrir les meilleurs solutions et services aussi bien en 2G que 3G et faire en sorte que la téléphonie mobile contribue à enrichir leur quotidien », a estimé de son côté Joseph Ged, le Directeur Général de Ooredoo M. Joseph Ged. Ooredoo est parvenu ainsi à obtenir 33% des parts de marché de la téléphonie pour cette même période.

Le nombre d’abonnés n’est pas en reste car il a également augmenté avec 9,92 millions au 1er trimestre 2014 contre 9,49 millions à la fin 2013, soit 430 000 nouveaux abonnés en trois mois.

Notez cet article