La Russie et la Corée du Sud se sont neutralisées mardi soir (1-1) au terme d’un match pauvre en occasions. Un résultat qui fait les affaires de l’Algérie, défaite un peu plus tôt par la Belgique (1-2).

Quelques heures après la défaite de l’Algérie face à la Belgique, lors de son premier match du Mondial 2014,  c’était au tour de ces deux autres adversaires du groupe H, la Russie et la Corée du Sud, d’entrer en lice.

Pour leur première confrontation dans une compétition officielle, les internationaux russes et coréens ont livré une piètre prestation. A la mi-temps, les 22 joueurs, rappelés au vestiaire par l’arbitre, ont même été sifflé par les spectateurs du stade de l’Arena Pantanal à Cuiaba. Peu d’actions et surtout beaucoup de fautes durant ces 45 premières minutes d’un jeu haché.

En 2nde mi-temps, les poulains de Fabio Capello, le sélectionneur de la Russie, et leurs adversaires coréens se sont légèrement repris, en se projetant plus vers l’avant. C’est la Corée du Sud qui a ouvert le score à la 68è minute, d’un but de Lee, auquel a répondu dans la foulée Kerzzakhov (74è). Au coup de sifflet final, les 22 joueurs se sont quittés sur un match nul 1-1.

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=Vt1szl_rKVg

Algérie VS Corée du Sud, un match décisif

Un résultat qui arrange l’Algérie. Avec ce match nul, l’espoir d’une qualification aux huitièmes de finales de la Coupe du Monde au Brésil renaît. Au tableau des scores, les Verts, dernier du groupe H, ne sont finalement qu’à un seul point de leurs adversaires directs, les Russes et les Coréens. Ce sont d’ailleurs ces derniers que les Fennecs affronteront dimanche prochain lors d’un match qui s’annonce décisif pour l’Algérie. Cette fois, les joueurs de Vahid Halilhodzic n’auront pas le droit à l’erreur. Il leur faudra être plus offensif et jouer plus haut.

Notez cet article