L’extrême droite française soutient Capello et accuse les supporters Algériens d’avoir aveuglé le gardien russe

0
140

Décidément, les responsables de l’extrême droite française, deviennent du jour au lendemain des experts patentés en football ! Pour preuve, ils n’ont pas tardé à contester la qualification de l’Algérie au 2e tour de la Coupe du Monde. Et pour défendre leur position, ils n’ont pas hésité à reprendre l’argument avancé par le sélectionneur de la Russie, Fabio Capello lequel avait accusé les supporters algériens d’avoir aveuglé le gardien russe avec un laser juste avant le coup-franc qui mène au but égalisateur des Verts.

Ainsi, Louis Aliot, vice-président du Front national (FN) chargé de la formation et des manifestations, a rapidement tweeté : « Algérie-Russie: le gardien russe ébloui par un pointeur laser ? ». Pour le compagnon de Marine Le Pen, ces accusations sont du pain béni. Le FN qui mène une campagne violente et acharnée contre les supporters algériens et la présence algérienne en France exploite la moindre occasion pour discréditer les succès de l’Algérie et les joies qu’ils suscitent. Un autre acteur politique français, Samuel Lafont, Membre du bureau national de l’UMP, le parti de la droite française, a repris également à son compte les accusations de Capello pour poster un tweet volontairement violent à l’encontre des supporters de l’Algérie. « Toutes ces violences seraient des incidents. Et ce laser ds yeux du gardien adverse, 1 farce ? 1 détail ? « , a-t-il commenté  sur Twitter.

Mais ces commentaires sarcastiques n’ont guère gâché la fête des amoureux de l’Algérie. Même au niveau de la Fédération internationale de football (FIFA), les accusations de Capello n’ont suscité aucune réaction. Fabio Capello avait lui-même relativisé ses accusations. « Je ne cherche jamais d’excuse, ce n’est pas mon style, j’accepte la défaite quand nous perdons. Le laser n’est pas une excuse, mais le gardien pendant tout le match a essayé de l’éviter, regardez les images il a un laser dans les yeux tout le match », a-t-il affirmé. Soulignons enfin qu’aucun autre observateur averti du football et réputé dans le monde entier n’a donné du crédit à ces accusations. Cette hypothèse de l’implication directe des supporteurs algériens dans le but n’a été validée par presque personne sauf, bien entendu, au Front National où tout est bon à utiliser pour rabaisser l’Algérie.