Le maire de la ville de  Nice, en France, Christian Estrosi, a décidé d’interdire « l’utilisation ostentatoire de drapeaux étrangers dans sa ville ». Sa décision intervient alors que l’Algérie dispute un match contre l’Allemagne ce soir. Un pied de nez aux supporters algériens ?

La France ne parvient définitivement pas à tolérer les explosions de joie des supporters algériens en France. Leur ôter leur nationalité française, leur demander de se taire et désormais de ranger leurs drapeaux. Décidément il ne fait pas bon de soutenir l’Algérie, ou du moins il faut le faire chez soi et en silence. Christian Estrosi le maire de Nice vient de mettre en place un arrêté « interdisant l’utilisation ostentatoire de tous les drapeaux étrangers sur l’hypercentre » de la ville. Ainsi les policiers auront le droit de verbaliser toute personne agitant un peu trop un drapeau étranger. L’arrêté sera appliqué entre 18h et 4h du matin, dès aujourd’hui et jusqu’ au dimanche 13 juillet, dernier jour du Mondial.

Christian Estrosi n’a pas désigné de nationalité particulière, mais en ce contexte de chasse aux sorcières il est clair que les Français d’origine algérienne, sont les premiers visés. De nombreuses figures la classe politique, notamment de droite avait pointé du doigt des débordements à la suite du match Algérie-Russie. 74 personnes avaient été interpellées à l’occasion des défilés de supporters algériens. De plus dans son communiqué le maire de Nice, indique que cet arrêté vise à « maintenir l’ordre et la tranquillité publique et éviter les débordements, comme ceux qui ont pu se dérouler dans la nuit du 26 au 27 juin dans l’agglomération parisienne, dans la région lyonnaise, à Marseille et dans le Nord ». On ne peut pas faire plus clair.

Sur internet la décision, amuse et surtout révolte. De nombreux internautes ont détourné cet arrêté pour s’en moquer :

 

Notez cet article