La dépouille du joueur de la JSK, Albert Ebossé, tué par un tir de projectile lancé des tribunes du stade du 1er-novembre à Tizi Ouzou, samedi soir, par ses propres supporters, est transféré ce jeudi dans sa ville natale à Douala, au Cameroun.

« Je suis très triste,  c’est une épreuve très dure car s’était mon petit frère chéri. Malheureusement c’est des choses qui arrive dans la vie mais c’est énorme ». Abattu par le triste sort réservé à son frère cadet, Alex Bodjongo, aux côtés du manager du joueur de la JSK, a fait le voyage jusqu’en Algérie pour récupérer les affaires personnelles d’Albert Ebossé Bodjongo et escorté la dépouille de la star de la JSK. Arrivé mercredi après-midi à Tizi Ouzou, Alex Bodjongo, accompagné du président du club, Mohand Cherif Hannachi, s’est entretenu avec le wali de la région, Abdelkader Bouazghi, qui lui a présenté ses condoléances, rapporte la radio chaîne 3. Le frère de la victime, tué par un jet de projectile lancé des tribunes par un supporter de la JSK, a également visité l’enceinte du stade du 1er-novembre, où Albert Ebossé a perdu la vie samedi soir, après la rencontre entre la JSK et l’USMA, remportée par ce dernier (2-1).

L’enterrement prévu samedi

Selon les premiers résultats de l’autopsie, divulgués par le parquet de Tizi Ouzou lundi, le meilleur buteur du championnat algérien de la saison passée à succomber à un « traumatisme causé par un objet contondant et tranchant ».

La dépouille d’Albert Ebossé, qui se trouve depuis dimanche dans la morgue de l’hôpital militaire d’Aïn Naâdja, quittera ce jeudi après-midi vers 17 H l’Algérie dans un vol d’Air France en direction du Cameroun. Escorté par son frère et une délégation composée de représentants du Comité olympique algérien, du ministère du sport, de la Fédération algérienne de football et de la JS Kabylie, le corps de l’attaquant vedette sera inhumé samedi dans sa ville natale à Douala, indique le quotidien sportif Le Buteur.