117 harragas arrêtés au large d’Annaba ces derniers 45 jours

0
358

Neuf migrants ont été arrêtés tôt samedi matin à 11 miles au large d’Annaba, à l’Est du pays. Une actualité malheureusement de plus en plus fréquente, puisque plus d’une centaine de passagers clandestins ont été interceptés dans cette zone depuis début août, et que le nombre de disparus ne cesse de croître en Méditerranée.

Ils étaient neuf à avoir pris la mer dans une embarcation de fortune près de Chatt, dans la wilaya d’El Tarf, à l’extrême Est du pays. Tous âgés de 20 à 25 ans, ils ont été appréhendés sans incident par les garde-côtes algériens qui patrouillaient au large d’Annaba. Ils ont d’abord été auscultés par un médecin dans le bureau des garde-côtes, avant d’être entendus par le Procureur de la République d’Annaba.

Quatre jeunes avaient déjà été secourus récemment par les même patrouilleurs, alors que trois sont toujours actuellement portés disparus. En tout, les neuf nouvelles arrestations de ce week-end portent à 117 le nombre de migrants recueillis au large d’Annaba depuis moins d’un mois et demi.

Avec l’instabilité et l’insécurité croissantes dans plusieurs pays de la rive Sud la Méditerranée, les migrants sont de plus en plus nombreux à tenter de regagner l’Europe via la Grèce, Malte et surtout l’Italie. Comme le montre cette infographie que nous avions publiée fin août, le nombre d’arrivants, mais aussi de disparus, a très fortement augmenté depuis le début de l’année.