Dix ans après la révision du Code de la famille, Abdelaziz Bouteflika annonce une nouvelle révision du texte qui a suscité autant de polémiques.

« J’ordonne au gouvernement de charger un comité ad hoc de la révision  et du réaménagement des articles dudit code relatifs au divorce qui prêtent  à interprétation, en vue d’y introduire les clarifications et précisions nécessaires, afin de combler les insuffisances et garantir la protection des droits des deux  conjoints et des enfants», écrit le chef de l’Etat dans un message lu en son nom à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme.

«J’appelle le gouvernement à prendre les mesures adéquates aux fins  notamment, d’assurer la sensibilisation des femmes quant à leurs droits spécifiques, civils et politiques par la diffusion et l’explication, à travers les différents  médias, de l’ensemble des textes législatifs relatifs aux droits de la femme  pour leur permettre de s’assumer dans tous les contextes de leur vie au sein  de la société », ajoute Abdelaziz Bouteflika.

Le Code de la famille, largement inspiré de la chariaâ, a été institué en 1984. Il a été révisé en 2005 suite à la pression du mouvement féministe.

Essaïd Wakli

Notez cet article