A Sebou, dans la wilaya de Tlemcen, de nombreux parents d’élèves vivent au rythme d’une rentrée scolaire cauchemardesque. La faute à un adjoint de l’éducation qui terrorise les jeunes filles du CEM des Frère Youbi, situé à la Cité Chahid Hadj Ahmed.

D’après le témoignage de plusieurs parents d’élèves, l’adjoint de l’éducation de cet établissement est d’obédience islamiste et tente d’imposer coûte que coûte sa vision rétrograde de l’école aux filles scolarisées. Chaque jour, il les réprimande pour avoir porté un simple pantalon, jean ou des chaussures avec talons. Il surveille minutieusement la tenue vestimentaire des jeunes filles et interdit à plusieurs d’entre-elles de regagner les bancs des classes au nom du « respect des mœurs« .

Et pourtant, ce monsieur se permet lui-même de s’habiller comme il veut et se présente chaque matin au niveau du CEM avec un Kamis et personne ne l’oblige à l’ôter ou à raser sa barbe hirsute. Mais, cette tolérance dont jouit l’adjoint de l’Education du CEM des Frères Youbi ne lui sert guère d’exemple. Au contraire, il en profite pour abuser de son pouvoir. Menaces, violents rappels à l’ordre et prêches religieux, le comportement de cet adjoint de l’éducation a provoqué l’ire des parents qui ne cessent de protester au niveau de la direction de l’établissement. Aujourd’hui, ils souhaitent saisir les responsables du ministère de l’Education Nationale pour exprimer leur ras-le-bol.