Le dernier rapport publié par l’Organisation Mondiale de la Santé OMS a de quoi faire flipper les Algériens, grands consommateurs de viande rouge transformée tel que les merguez et la viande hachée. Ce type de viande serait probablement cancérigène et peut provoquer différents types de cancers, notamment celui du côlon et de l’estomac. Doit-on désormais avoir peur de consommer la viande rouge transformée ? C’est du moins ce que semble recommander l’OMS.

 

Le dernier rapport publié, hier lundi, par l’OMS à propos de la consommation de la viande rouge transformée est très alarmant. Le rapport assure qu’il est fort probable que la viande rouge soit aussi cancérigène. Depuis de longues années les spécialistes de plusieurs pays mettent en garde les citoyens contre la consommation excessive des viandes rouges et recommandent d’en diminuer la consommation. Cependant, avec son nouveau rapport, l’OMS vient de donner une réponse scientifique très claire et nette au sujet du lien existant entre le cancer et la viande transformée, désormais placée dans la même catégorie que les cigarettes et l’amiante. « La viande transformée a été classée comme cancérogène pour l’homme (Groupe 1), sur la base d’indications suffisantes selon lesquelles la consommation de viande transformée provoque le cancer colorectal chez l’homme », précise le rapport de l’OMS.

Selon les experts de l’Organisation Mondiale de la Santé, la consommation élevée de viande rouge transformée pourrait causer en premier lieu le cancer colorectal. « D’autres types de cancers comme celui du pancréas et de la prostate ont été constaté », souligne encore le rapport.

Les experts mettent ainsi en garde contre la consommation élevée de la viande rouge transformée. À ce propos, ils précisent que « le risque de développer un cancer colorectal en raison de sa consommation de viande transformée reste faible, mais ce risque augmente avec la quantité de viande consommée », a expliqué le Dr Kurt Straif, Chef du Programme des Monographies du CIRC. Les experts ont, d’ailleurs, conclu que chaque portion de 50 grammes de viande transformée consommée quotidiennement accroît le risque de cancer colorectal de 18%.

Ces chiffres inquiétants interviennent au moment où le cancer se parmi  les premières causes de mortalité en Algérie : au moins  50 algériens meurent chaque jour à cause du cancer d’après l’association de lutte contre le cancer El Amel. Dans ce contexte, ne devrions-nous pas modérer notre consommation de viande rouge transformée ? Il faut dire qu’une organisation comme l’OMS ne peut que fournir des conclusions très fiables suite à de sérieuses études. Les résultats de ce rapport ont de quoi faire peur plus d’un. Une chose est sûre : notre consommation des viandes comme les hot-dogs, les merguez ou le corned-beef, les viandes en conserve ainsi que les sauces à base de viande, doit absolument être maîtrisée pour se prémunir contre le cancer.

Nourhane S. 

Notez cet article