Bonne nouvelle pour les retraités atteints de maladies chroniques: à partir de l’année prochaine, cette frange de la société bénéficiera de la gratuité des analyses et de l’imagerie médicales.

C’est ce qu’a affirmé, aujourd’hui, le directeur général de la sécurité sociale au ministère du Travail, Djaouad Bourkaib. «A partir de 2016, la convention entre la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) et les praticiens médicaux sera actualisée pour améliorer l’accessibilité aux soins pour les retraités malades chroniques, notamment ceux à faible revenu en leur permettant de bénéficier gratuitement des consultations et des actes médicaux essentiels pour le suivi de leur maladie», a-t-il déclaré. Les consultations et les actes médicaux essentiels incluent les analyses et les radios faites auprès respectivement des laboratoires et de centres d’imageries privés.

Il faut dire que de nombreuses personnes à faible revenus trouvent d’énormes difficultés à faire face aux frais médicaux, d’autant plus qu’il n’est souvent pas évident de les réaliser au niveau des hôpitaux et autres centres de santé publique vu le manque de matériel dans certains cas et l’éloignement des rendez-vous dans d’autres.

Il est évident que cette convention prend en compte la périodicité des consultations et par conséquent, des analyses et radios. Leur nombre par an sera certainement limité.

En tous cas, ces retraités atteints de maladies chroniques vont, pour beaucoup d’entre eux, bien accueillir cette mesure.

Elyas Nour