Le Premier ministre Abdelmalek Sellal annonce depuis Moscou que l’Algérie compte relancer la production du gaz de schiste dans le cadre d’un partenariat avec le géant russe Gazprom. Une annonce aux allures de provocation pour les populations du Sud.

C’est l’agence de presse russe Sputnik qui a rapporté cette information faisant état de discutions entre les premiers ministres russe et algérien au sujet d’une possible coopération entre Sonatrach et Gazprom dans le domaine de production de gaz de schiste. Abdelmalek Sellal a, dans le même sillage, déclaré envisager «le développement du gaz de schiste. L’Algérie est le deuxième ou troisième pays en matière de réserves prouvées, et nous pouvons vraiment trouver un moyen de coopérer dans ce domaine».

Rappelons que la décision du gouvernement d’exploiter le gaz de schiste dans le sud algérien a provoqué un mouvement de protestation sans précédent, notamment dans la région d’In Salah.

Massi M.