Chakib Khelil, futur président de l’Algérie ? Jusque-là, l’idée semblait sortir tout droit de l’imagination d’un théoricien du complot. 

Pourtant, cette elle commence déjà à se concrétiser… du moins sur les réseaux sociaux. En effet, une page Facebook vient d’être lancée pour soutenir la candidature de Chakib Khelil à la prochaine élection présidentielle. Une page qui suscite d’ores et déjà le buzz et alimente une vive polémique. « Chakib Khelil est sauveur de l’Algérie en 2018 » : le slogan de cette nouvelle page en dit long sur les intentions de ses initiateurs. Vidéos, photos et commentaires promotionnels, tout est prévu pour que la personne de Chakib Khelil soit mise en valeur. Expert au fait des enjeux de l’économie, cerveau capable de décrypter les défis de l’avenir, l’ancien ministre de l’Energie est présenté comme le messie que l’Algérie attendait avec impatience. Aucune mention n’est faite à son implication dans les scandales de corruption qui ont ébranlé Sonatrach.

Cette nouvelle page est lancée au moment où Chakib Khelil est réhabilité politiquement par le sérail qui appelle à son retour aux commandes du pays. S’agit-il d’une simple coïncidence ? Pas si sûr…