2016 Rio Olympics - Athletics - Victory Ceremony - Men's 1500m Victory Ceremony - Olympic Stadium - Rio de Janeiro, Brazil - 20/08/2016. Taoufik Makhloufi (ALG) of Algeria poses with his silver medal. REUTERS/Dylan Martinez FOR EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS.

Les accusations du champion olympique, Toufik Makhloufi, ont fait réagir le ministre de la jeunesse et des sports, El Hadi Ould Ali. Ce dernier a répondu à Makhloufi en lui demandant de donner les noms de ces responsables pour que l’Etat procède à son enquête. 

Il n’a »qu’à les identifier et les mesures qui s’imposent seront prises », a expliqué ainsi El Hadi Ould Ali. Ce dernier a, néanmoins, démenti l’existence d’un quelconque « problème de prise en charge » de nos athlètes à Rio de Janeiro. « J’étais en contact permanent avec le chef de la délégation algérienne à Rio et avec tout le staff technique et les athlètes et personne n’a soulevé un problème de manque de moyens, y compris Bouraada et Makhloufi », a affirmé le ministre depuis Tizi-Ouzou où il était en visite de travail et d’inspection.

« A l’ouverture des jeux j’ai supervisé personnellement les conditions de séjour des Algériens et notre délégation était parmi les quelques rares délégations qui n’a pas posé des problèmes de prise en charge sur place », a expliqué El Hadi Ould Ali selon lequel l’avenir « du sport algérien a de beaux jours même si les résultats réalisés à Rio sont insuffisants, par rapport aux prévisions du comité olympiques algérien qui a tablé sur quatre ou cinq médailles ».

Notez cet article