Le stade olympique de Khenchela offre un spectacle de désolation et donne un aperçu du mal qui ronge le sport algérien et dont l’avenir interpelle tout un chacun.

  

Le sport algérien a manifesté son malaise lors des derniers Jeux olympiques de Rio. Devant cette triste réalité, il est légitime de s’interroger sur les causes de cette descente en enfer.

Premier élément de réponse et peut être le plus important, la gestion calamiteuse des infrastructures sportives. Ces images nous offrent l’opportunité de constater l’état catastrophique du stade olympique de Khanchla qui s’apparente plus à un dépotoir qu’à une arène sportive.

Les responsables et autres employés chargés d’entretenir de telles infrastructures touchent des salaires directement puisés de la poche du contribuable pour un résultat désespérant.

Massi M.