Le ministère de l’Habitat a décidé de retirer son agrément au magnat de l’immobilier et président de l’Organisation nationale des promoteurs immobiliers, Mohamed Sahraoui, suite à l’effondrement, vendredi, d’un immeuble en construction à El Achour, au niveau de la cité « Urba 2000 ».

La télévision publique a indiqué, samedi, que le promoteur ayant réalisé ses projets de manière tout à fait illégale est passé outre les mises en demeure adressées depuis une année par les autorités.

Des experts dépêchés sur place par le ministère de l’Habitat ont déclaré à la télévision nationale qu’un «travail de fortification devrait être réalisé sur les autres immeubles pour éviter un éventuel effondrement», ce qui est totalement irréaliste sachant que ces structures ont été édifiées sans permis de construction et au mépris total des normes techniques.

Massi M.