En 2017, les plaques d’immatriculation des véhicules en Algérie vont changer.  Le code de wilaya sera supprimé et les automobilistes disposeront d’une carte d’immatriculation électronique. C’est du moins ce que le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Nourredine Bedoui, a expliqué ce jeudi à Alger. 

« La carte d’immatriculation électronique qui entrera en vigueur durant le premier trimestre 2017 comporte un numéro d’immatriculation national unique, similaire à celui de la carte d’identité nationale », a indiqué le ministre d’après lequel le numéro d’immatriculation est attribué dès la première année de mise en circulation du véhicule, et ne changera pas même en cas de vente du véhicule à une personne résidant dans une autre wilaya.

Notons enfin que le numéro d’immatriculation comprendra également « six chiffres et lettres unifiés sans aucune relation avec les informations personnelles du propriétaire du véhicule ou de son lieu de résidence », souligne la même source.