Le ministère de l’Intérieur vient de d’ordonner aux renseignements généraux (RG) de diligenter une enquête afin d’identifier les auteurs de l’appel à la grève générale du janvier prochain, qualifiés au passage de «fauteurs de troubles anonymes».

Selon plusieurs sources sécuritaires, une enquête de grande ampleur, ayant notamment nécessité la délivrance de plusieurs mandats judiciaires, est diligentée par le ministère de l’Intérieur pour identifier les auteurs anonymes de l’appel à la grève générale prévue pour le 2 janvier 2017.

Le ministère de l’Intérieur a, dans le même sillage, ordonné aux walis des wilayas concernées, d’instruire les services de sécurité, plus particulièrement les RG, pour retrouver les auteurs des SMS, des affiches et des graffitis appelant à cette action de protestation qui, apparemment, inquiète au plus haut point les autorités, confirme à ce propos le quotidien El-Bilad.

Les unités compétentes de la DGSN chargée de mener cette enquête disposent, selon la même source, d’un accès total aux répertoires des trois opérateurs téléphoniques. Des recherches approfondies seront également menées sur Internet et notamment sur les réseaux sociaux, fait savoir la même source.

Massi M.