Une poignée de personnes ont répondu, hier, à l’appel lancé par la page de soutien à Toufik Zaibat sur Facebook pour tenir un sit-in devant la maison de la presse Tahar Djaout, à Alger, afin de demander la reprise de la commercialisation de Rahmat Rebbi (RHB).    

L’administrateur de la page Facebook de « l’Association du Dr Toufik Zaibat pour la production du remède contre le diabète » a lancé un appel à un sit-in devant la Maison de la presse Tahar Djaout, à Alger, afin de faire pression pour reprendre la commercialisation de « Rahmat Rabbi » (RHB) retiré du marché sur décision du ministère du Commerce. Une dizaine de personnes, munies de pancarte sur lesquelles pouvait-on lire «Rendez-nous le RHB», a fait le déplacement.

Il faut dire que la page Facebook créée pour défendre le RHB s’apparente à une page de propagande où l’on peut lire, entre autres, que le produit en question guérit définitivement du diabète. Dans un élan criminel, il est clairement stipulé que les malades peuvent carrément arrêter leur insulinothérapie.

Rappelons que le RHB a été  retiré des officines et interdit de vente par le ministère du Commerce le 13 décembre en cours. A l’origine de ce scandale retentissant, un appui officiel apporté par le ministre de la Santé Abdelmalek Boudiaf et une couverture intense de certains médias obscurantistes.

Massi M.