Le Colonel Chouaïb Oultache a été condamné, lundi en fin de journée, à la peine capitale par le Tribunal criminel d’Alger.

L’ancien directeur de l’unité aérienne de la DGSN, accusé d’assassinat avec préméditation et de détention illégale d’arme à feu, a été donc reconnu coupable de l’assassinat de l’ancien Directeur général de la sûreté nationale.

Le juge a donc répondu favorablement au réquisitoire du Procureur de la République qui a requis la peine capitale. Il a estimé, selon les comptes rendus de la presse, que Ali Tounsi «est mort en défendant l’argent public».

Les avocats de Chouaïb Oultache ont fait appel.

E. Wakli