La nouvelle directrice du Parc zoologique et de loisirs de Ben Aknoun continue de défrayer la chronique. Cette fois-ci, elle est accusée de népotisme et d’abus de pouvoir par des employés qui déplorent une gestion catastrophique et une attitude hostile à leur égard.   

La nouvelle directrice du Parc zoologique et de loisirs de Ben Aknoun, continue d’abuser de son pouvoir en distribuant des promotions à des dizaines de ses proches et ce, dans le cadre d’une véritable guerre qui l’oppose à ses détracteurs qui l’accusent de gabegie, rapport le site AlgérieScoop, affirmant détenir des preuves sur ces dépassements.

Selon ses détracteurs, la directrice a voulu, à travers cette mesure, conforter sa position en essayant d’avoir le plus d’aillés possible. Le problème, ajoute la même source, c’est que ces personnes promues l’ont été selon des critères discriminatoires basés sur une logique clanique.

En sus du népotisme et des règlements de comptes entre cadres, on évoque également une situation désastreuse au niveau du parc. Ainsi, la directrice aurait, selon la même source, réhabilité et promu plusieurs cadres impliqués dans des affaires de détournement. L’une de ces personnes promues aurait réintégré son époux dans son ancien poste alors qu’il avait été licencié pour avoir commis, à plusieurs reprises, des fautes professionnelles graves.

Massi M.

Notez cet article