Va-t-on vers la rationnement de l’eau à Alger? En tout cas, selon la SEAAL, le volume actuel de consommation des Algérois a fait baisser d’une manière significative le niveau des châteaux d’eau de la capitale. Elle appelle à adopter des mesures d’économie.

Dans un communiqué posté  sur sa page Facebook, la compagnie SEAAL, chargée de la distribution de l’eau à Alger, annonce que «la hausse des températures enregistrée ces derniers jours dans la Wilaya d’Alger, a entraîné un pic de consommation, générant des baisses de niveau des réservoirs et châteaux d’eau, suite à une très forte demande». Et d’ajouter: « A cet effet, SEAAL informe ses clients que des perturbations dans l’alimentation en eau potable pourront être ressenties durant cette période de fortes chaleurs et s’atténueront progressivement avec la baisse des températures prévue dans les jours qui viennent».

Le 28 juillet dernier, la même compagnie avait annoncé que la consommation d’eau dans certaines communes de la capitale a dépassé le seuil critique. «Durant la journée du 28.07.2017, la consommation d’eau au niveau de la chaîne des hauteurs a dépassé le seuil critique, cette zone persiste en alerte rouge depuis deux semaines. A cet effet, nous incitons vivement les citoyens de cette zone à réduire leur consommation d’eau», écrit SEAAL sur sa page Facebook. Les communes concernées sont Bouzareah, Beni Messous, Cheraga, Dely Brahim, Ouled Fayet, El Achour, Souidania, Draria, Baba hassen, Douira et Rahmania.

Consignes de modération de la consommation

Pour rationaliser la consommation d’eau potable, la SEAAL recommande aux Algérois de suivre un mode de consommation adapté à cette situation. «Ne pas arroser les cours, les trottoirs et les espaces verts, ne pas laver les voitures et aussi éviter de prendre des bains et privilégier la douche». La société demande aussi aux habitants d’Alger d’installer un économiseur d’eau pour robinet afin d’utiliser moins de débit, d’arroser le jardin le soir plutôt que la journée afin de réduire les pertes dues à l’évaporation de 5% à 10%. Utiliser une eau de récupération plutôt que de l’eau potable et enfin, de fermer systématiquement le robinet pour ne pas laisser l’eau couler inutilement lors de la cuisine, de la toilette et même lors du brossage des dents.

L.R.