Trois accords de partenariat économique ont été signés dimanche à Alger, à l’issue des travaux de la quatrième session du Comité économique mixte algéro-français (COMEFA), entre le ministre de l’Industrie Youcef Yousfi du côté algérien et le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire du côté français.

Il s’agit notamment de la signature d’un pacte d’actionnaires entre le Groupe PMO Constantine (spécialisé dans la production de Machines-Outils), le Groupe Condor, la société Palpa Pro et PSA Peugeot pour la production des véhicules en Algérie.

Un autre protocole d’accord pour la mise en place d’un consortium à l’export des fruits et légumes algériens vers l’Europe et un accord de partenariat dans le domaine des produits agricoles de type bio entre le Groupe algérien Agromed et la société française Agrolog ont également été signés.

En plus de ces accords, un pacte d’actionnaires entre Elec El Djazair, le Groupe Gica (cimenterie) et le Groupe Schneider dans le domaine de la fabrication des équipements électriques de basse, moyenne et haute tension a été scellé.

À propos du projet Peugeot, M. Yousfi a soutenu que ce projet «n’est pas une fin en soi», dans la mesure où l’Algérie vise plutôt à ériger une véritable industrie dans le domaine automobile qui englobera un nombre considérable d’entreprises pour la fabrication des composants des véhicules.

Lors du point de presse, le ministre a en outre relevé que plusieurs autres domaines industriels ont été évoqués lors des travaux du COMEFA, en citant notamment l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire, les matériaux de construction. Selon ses propos, les discussions pour la concrétisation des partenariats dans ces domaines «vont bon train».

Pour sa part, M. Le Maire a estimé que la signature de ces accords exprime une nouvelle phase de la coopération économique entre la France et l’Algérie, soulignant que toutes les conditions sont réunies pour y parvenir, notamment la volonté des deux parties d’avancer dans cette direction.

M.M.