Le ministre de l’Habitat, Abdelawahid Temmar a annoncé l’installation d’une commission ministérielle chargée de l’examen des recours, qui seront formulés par les souscripteurs aux programmes de logement AADL ou des logements promotionnels publics (LPP), bénéficiaires des mesures de la circulaire du 8 avril dernier.

Cette commission « est installée en vue de remédier aux erreurs de l’ancienne commission », a précisé le ministre.

Le ministère veille à consacrer la justice pour permettre à chaque citoyen de bénéficier d’un logement décent ou d’une aide de l’Etat, a dit M. Temmar, soulignant que la commission examinera toutes les propositions.

Si des dysfonctionnements sont enregistrés, ils seront corrigés, à travers la proposition de modifications.

La commission examinera la nature des recours, même s’ils ne figurent pas parmi les 10 cas prévus dans la circulaire N01 du 8 avril 2018

Rédaction  AF