Un climat de terreur règne depuis jeudi, dans la wilaya de Béchar. De violents affrontements ont éclaté entre la population et les forces de l’ordre. Pour cause : « les autorités locales ».  

A l’origine de ces émeutes : Des logements qui tardent à être distribués, des soupçons concernant une opération de distribution de lots de terrains et l’eau qui quasiment inexistante au robinet.

Advertisement

Les émeutes se sont propagées comme une traînée de poudre, notamment dans le quartier du 18 février, où les manifestants ont bloqué certaines routes et des axes importants, incendiant plusieurs édifices publics !

Les forces de l’ordre ont usé de la force pour disperser la foule ce qui provoqué des affrontements qui se sont étalés sur deux jours.