Le nombre des candidats ayant retiré les formulaires de candidatures pour l’élection présidentielle du 18 avril 2019 a atteint samedi 101 prétendants, selon un nouveau bilan provisoire établi par le Ministère de l’Intérieur.

Selon le Ministère, 13 lettres d’intention ont été formulées par des partis politiques, et 88 autres ont été introduites par des prétendants indépendants.

Les présidents de partis politiques qui ont postulé à la candidature à l’élection de la présidence de la République sont : Belaid Abdelaziz, du Front El-Moustakbel, Adoul Mahfoudh, du Parti de la victoire nationale (PVN), Ali Benflis, du parti Talaie El Hourriyet, Ahmed Gouraya, du Front des jeunes démocrates pour la citoyenneté (FJDC), Ali Zeghdoud, du Rssemblement algérien (RA),

Il y a également, Guerras Fethi, du Mouvement démocratique et social (MDS), Ali Faouzi Rebaine, du parti Ahd 54, Omar Bouacha du Mouvement El Infitah, Mohamed Hadef, du Mouvement national de l’espérance (MNE), Abdelkader Bengrina, du Mouvement El Binaâ, Salim Khalfa, du Parti de la jeunesse démocratique (PJD), Aissa Belhadi, du Front de la bonne gouvernance (FBG), et Abderazzak Makri, du Mouvement de la société de la paix (MSP).

Le dernier délai de dépôt des dossiers de candidature pour l’élection présidentielle est fixé au 3 mars 2019 à minuit.

Notez cet article