Chakib Khelil dévoile, pour la première fois, son patrimoine. L’ancien ministre de l’Energie, cité dans les scandales de corruption Sonatrach 1 et 2, affirme posséder un compte bancaire en suisse de 900 mille euros et deux logements aux Etats-Unis ainsi que des actifs financiers d’une valeur d’un million de DA (100 millions de centimes) en Algérie. 

Chakib Khelil a fait sa déclaration dans un entretien accordé à Ennahar. Il a en outre affirmé qu’il est propriétaire d’une maison à Washington et d’une autre, plus petite, aux USA. Quand à l’argent caché dans ses comptes bancaires, l’ancien ministre a affirmé qu’il avait travaillé 18 heures par jour pendant des années pour faire des économies. Chakib Khelil a fait savoir également qu’il continue d’aider jusqu’à aujourd’hui ses enfants qui ont beaucoup souffert de la campagne médiatique contre lui. L’ancien ministre a révélé que son fils « Khaldoun » est au chômage à cause des informations colportées par la presse au sujet des scandales de corruption Sonatrach 1 et 2.

Article précédentSponsoring des clubs de football/ Des entreprises publiques se désengagent
Article suivantFrance/ Après 20 ans d’amnésie, un Algérien retrouve sa famille