« On s’était déplacé en Guinée équatoriale avec comme objectif de remporter le trophée, malheureusement plusieurs paramètres ont joué en notre défaveur, notamment la méforme de Brahimi et Feghouli, deux leaders de l’équipe sur lesquels je misais énormément », a ainsi reconnu l’entraîneur de l’équipe nationale, Christian Gourcuff lors d’une conférence de presse au centre de presse du complexe olympique Mohamed-Boudiaf à Alger. 

Christian Gourcuff a expliqué ainsi l’élimination de l’Algérie en quarts de finale de cette CAN 2015 par la baisse de niveau de Feghouli et Brahimi. Les reproches à peine voilés de Gourcuff suffisent-ils pour justifier le fiasco des Verts dans cette CAN 2015 où ils étaient les grands favoris pour le sacre final ? Certainement pas. Mais le sélectionneur algérien ne s’arrête pas là et s’est permis même de pointer du doigt l’arbitre de la rencontre face aux Eléphants de Côte d’Ivoire qui, selon ses dires, n’a pas protégé le maître à jouer des Verts, Brahimi.

« Si l’arbitre avait sorti un carton à Serey Dey, le joueur ivoirien qui a été chargé de museler Brahimi, les données auraient changées. On a tous vu que notre joueur faisait l’objet d’un marquage très strict depuis le début du tournoi, mais face à la Côte d’Ivoire, l’on a usé d’anti jeu pour le mettre hors d’état de nuire, sans pour autant que le référé ne bronche », a regretté Christian Gourcuff. Ce dernier n’a pas hésité à trouver une autre excuse un peu incongrue pour expliquer l’élimination des Verts face à la Côte d’Ivoire. Preuve en est, Gourcuff a estimé qu’il est très difficile pour les Verts de s’imposer dans une compétition comme la CAN qui se déroule « aux fins fond de l’Afrique où les conditions, en tous points de vue, n’arrangent guère les affaires des joueurs algériens ». « Je suis persuadé maintenant que c’est la Coupe du monde qui sied le plus à nos joueurs. C’est pourquoi, on devra bien se préparer pour le Mondial-2018 en Russie, surtout que l’équipe nationale s’est forgée une certaine notoriété après avoir atteint les huitièmes de finale du précédent rendez-vous continental au Brésil », a-t-il conclu en dernier lieu.

 

Article précédentTerrorisme : Deux gendarmes tués à Bouira
Article suivantFroid, pluie, vent, grêle, neige : Voilà ce qui vous attend à partir de demain mercredi au Nord du pays