football jsk algerie

Près de 50% des clubs dits professionnels risquent une sévère sanction la saison prochaine en raison de leurs mauvaises situations financières. En effet, la Fédération algérienne de football (FAF) a indiqué que 15 clubs des deux ligues pros, sur les 32 équipes, pourront être interdits de recrutement cet été si jamais ils n’apurent pas leurs situations d’ici le 30 du mois en cours.

«Les clubs qui n’ont pas assaini leurs contentieux et apuré leurs dettes à l’endroit des joueurs professionnels seront interdits de recrutement pour la saison prochaine et traduits devant la commission de discipline de la LFP», indique l’instance fédérale dans un communiqué. Ces clubs sont le CS Constantine, RC Arbaa, MC Oran, USM Harrach, RC Relizane, CR Belouizdad et l’USM Blida, pour la Ligue 1, et le CA Batna, Olympique Médéa, CABB Arreridj, USMM Hadjout, JSM Béjaia, USMB Abbes, OM Arzew et AS Khroub pour la Ligue 2.

«Ces clubs seront convoqués devant l’organe juridictionnel pour justifier leur situation au plus tard fin juin 2016. Si la situation des clubs concernés demeure inchangée, les sanctions prévues par les règlements seront rigoureusement appliquées et peuvent aller jusqu’à la défalcation de points», ajoute-t-on de même source. Il faut rappeler que la Commission de résolution des litiges de la FAF a rendu jusque-là 57 décisions dans des conflits opposants des joueurs à des clubs. Une seule décision seulement a été prise en faveur d’un club. Pour le reste, ce sont les joueurs qui ont eu gain de cause.

Elyas Nour