Martine Aubry, l’ex-secrétaire du Parti Socialiste en visite à Alger, est revenue sur les nombreux sujets qui lient l’Algérie à la France. Elle a notamment commenté l’autorisation donnée par Abdelaziz Bouteflika à la France pour le survol de ses avions militaires. Selon Martine Aubry, cette décision a été saluée par les Français.

Martine Aubry, lors d’une conférence de presse donnée à l’occasion de sa visite à Alger, a tenu à remercier le président Abdelaziz Bouteflika pour sa coopération avec la France lorsque celle-ci a décidé de lancer une intervention militaire au Mali. « Le président Bouteflika a accepté que les avions militaires français puissent survoler le territoire algérien. Les Français ont apprécié son attitude lorsque le président de la République a décidé, dans des délais très brefs, d’intervenir au Mali parce que les terroristes avançaient rapidement vers le fleuve Niger, vers Bamako », a-t-elle précisé.

Il y a quelques jours, la maire de Lille,  dans une interview accordée à la radio RTL, avait indiqué que le soutien de l’Algérie à la France, dans son intervention au Mali, avait été interprété comme le signe d’une nouvelle relation entre les deux pays. « La méfiance a été remplacée par une volonté de confiance », avait-elle indiqué. Martine Aubry a de nouveau évoqué ce rapprochement, lors de cette conférence de presse.