Oliver Bierhoff : « N’oublions pas notre défaite face à l’Algérie au premier tour de la Coupe du Monde-1982 »

0
Advertisement

Oliver Bierhoff, le manager de l’équipe nationale d’Allemagne, a averti ses joueurs : « Nous devons les prendre très au sérieux. Et nous ne devons pas oublier notre défaite face à l’Algérie  au premier tour de la Coupe du Monde-1982 ».  Dans une déclaration faite au site de la Fédération allemande de football (DFB), l’ancien joueur vedette de la sélection allemande, Oliver Bierhoff a rappelé que « l’Algérie a réussi à se qualifier dans un groupe difficile composé de la Belgique, la Russie et la Corée du Sud ».

L’Algérie est donc un adversaire sérieux et il ne faut surtout ne pas le sous-estimer, a fait savoir Oliver Bierhoff qui fut l’un des plus grands attaquants de l’histoire du football allemand. Le manager de la sélection allemande a reconnu également que l’Algérie est une véritable surprise au cours de ce mondial et d’ailleurs « à ce jour, l’Algérie n’avait pas été la première priorité dans l’analyse des matchs des adversaires. Maintenant que notre adversaire est l’Algérie, les choses vont changer. Au cours des deux prochains jours, nos entraîneurs et nos éclaireurs vont s’atteler à décortiquer le jeu l’adversaire dans le moindre détail » a t-il expliqué. « Nous allons préparer minutieusement notre match, je vous le promets », a-t-il encore ajouté.

« Quand j’étais joueur, j’ai toujours aimé jouer contre des équipes d’Afrique du nord, bien qu’ils étaient techniquement forts, mais le plus souvent inférieurs à nous physiquement, mais ce n’est plus le cas maintenant. Quand vous voyez le parcours de l’Algérie dans cette Coupe du Monde jusqu’à présent, vous devez leur rendre hommage. » a conclu en dernier lieu Oliver Bierhoff qui a fait preuve d’un grand respect envers l’équipe nationale algérienne.

Article précédentRevue de presse. Algérie – Allemagne: L’évocation du « match de la honte » de 1982 par Vahid Halilhodzic irrite Joachim Löw
Article suivantRevue de presse. Mondial 2014 : un Brésil miraculé arrache sa qualification face au Chili