Deux terroristes, un émir et son bras droit, ont été tués, mardi, par l’armée, à Jijel, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. 

« Grâce à l’exploitation de renseignements, une embuscade tendue par  un détachement des troupes spéciales de l’Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Jijel (5ème région militaire) a permis d’éliminer deux (02) terroristes, hier 25 août 2015 à 21h00, dans la commune de Taher »,  a souligne le document du ministère de la Défense nationale.

« Il s’agit du dangereux criminel l’émir Nefla Nouredine et de son  adjoint Bouhnika Abdelouahab ayant rejoint les groupes terroristes en 1994 », a-t-on précisé, ajoutant que « l’opération s’est soldée par la récupération de  deux (02) pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, d’une (01) grenade défensive, de six (06) chargeurs garnis et d’autres objets ».

« Le bilan de ces opérations de qualité, menées depuis le début de la  semaine par les forces de l’Armée nationale populaire au niveau des secteurs  opérationnels de Jijel et Skikda, et qui sont toujours en cours, s’élève ainsi à l’élimination de cinq (05) terroristes et la récupération de trois (03) pistolets  mitrailleurs de type Kalachnikov, d’un (01) fusil mitrailleur de type RPK, de neuf (09) chargeurs garnis, d’une (01) paire de jumelles, d’une quantité de  munitions et de divers objets », a rappelé la même source.

L’opération de ratissage se poursuit toujours à Skikda, selon des sources militaires.

Essaïd Wakli