L’armée algérienne a évité une action terroriste. Un communiqué de l’ANP a expliqué que ses éléments ont mis hors d’état de nuire 12 personnes appartenant à un groupe terroriste dans le Sud du pays.

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à la vigilance et  le professionnalisme des éléments de l’ANP, des détachements relevant des secteurs opérationnels de Ghardaïa, de Laghouat et d’In Amenas (4è région militaire), en coordination avec les services de sécurité de la région, ont mis hors d’état de nuire, durant la première quinzaine du mois de janvier 2015, une cellule terroriste composée de 12 criminels, qui s’apprêtait à commettre des actes terroristes dans le pays avec la complicité d’autres groupes terroristes activant hors frontières sud du pays », indique un communiqué de l’armée.

C’est la première fois depuis très longtemps que l’ANP n’a pas cité le mot « terrorisme » dans ses communiqués. Il y a de cela quelques mois, le MDN avait annoncé l’arrestation de Syriens qui s’apprêtaient à rejoindre des groupes «terroristes» sur le territoire libyen.

 Essaïd Wakli