Les Algériens tiennent toujours le haut de l’affiche des nationalités qui demandent à émigrer « légalement » en France. Une note fournies par le ministère français de l’intérieur et reprise par l’AFP indique en effet que parmi les pays de provenance des émigrés, l’Algérie se place en tête.

Avec 25.000 émigrés, l’Algérie précède le Maroc avec 21.000 émigrés, la Tunisie (13.000), a Chine (8.000) et la Turquie (6.000), selon les chiffres pour 2103 de l’OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économique).

Plus globalement, la France a accueilli 210.000 ressortissants de pays tiers en 2014, selon le ministère de l’Intérieur. C’est une petite hausse de 2% sur un an. L’essentiel des arrivées se fait au titre du regroupement familial (92.000), suivi des étudiants (65.000). Viennent ensuite les titres accordés pour des raisons humanitaires (20.000) et économiques (19.000).

De plus en plus de migrants choisissent la nationalité française. L’an dernier, 105.000 personnes ont acquis la nationalité française, dont une grosse moitié (55.000) par naturalisation, 20.000 par mariage et 25.000 par « déclaration anticipée » qui concerne des mineurs nés en France de parents étrangers, selon le ministère. La source n’a pas détaillé la nationalité des nouveaux naturalisés.

Essaïd Wakli

Migration en France/ Les Algériens toujours les plus nombreux 
Notez cet article