Une sélection algérienne d’athlétisme s’est préparée pendant deux semaines, avant de se déplacer par la suite en Jordanie, pour prendre part à une compétition annulée depuis quelques jours déjà. Rarement une sélection sportive a vécu une telle mésaventure.

Il s’agit d’une délégation algérienne de cross-country, composée de six athlètes d’un entraineur et d’un administrateur, qui s’est envolée mercredi dernier vers Amman, la capitale jordanienne, pour participer au championnat arabe de la discipline qui devait, selon la fédération algérienne, commencer aujourd’hui.

Or, arrivés sur place, les membres de la délégation algérienne étaient «surpris», selon leurs dires, de l’absence de tout officiel de la compétition pour les accueillir à l’aéroport. Après avoir passé quelques coups de téléphones, il s’est avéré que la compétition en question avait été annulée.

Les algériens ne pouvaient même pas rentrer au pays le même jour, puisque le prochain vol vers Alger est prévu demain dimanche. L’administrateur, Khellil Messaoud, qui accompagnait les sportifs, a affirmé que c’est l’Union arabe d’athlétisme qui n’a pas informé la fédération algérienne de l’annulation de ce rendez-vous.

Celui-ci a ajouté que pourtant le dernier contact avec cette dernière remonte au 28 mars seulement. Le même responsable signale même que la Fédération algérienne allait réclamer un dédommagement pour les frais engagés. Seulement, aucune autre sélection arabe n’a fait le déplacement à Amman. De plus, sur le site internet de l’Union arabe d’athlétisme, cette compétition n’est pas inscrite sur son calendrier du mois d’avril. En somme, de l’argent et du temps dépensés pour rien.

Elyas Nour

Athlétisme/Une équipe nationale se déplace en Jordanie pour participer à un tournoi …annulé
Notez cet article