blank

Le laboratoire danois, Novo Nordisk, veut étendre ses activités en Algérie. La firme, qui a déjà construit une usine de fabrication d’Insuline à Constantine, en coopération avec la société publique Saïdal, compte réaliser une deuxième usine de même type dans les années à venir.

A cet effet, une délégation, conduite par Jean Paul Digy, corporate vice-president Novo Nordisk Africa, a été reçue, samedi à Alger, par le ministre de l’Industrie, Abdesselam Bouchouareb, annonce un communiqué de ce département ministériel.

La délégation a présenté au représentant du gouvernement algérien un projet de réalisation d’une usine de stylos d’insuline. « Il s’agit d’une ligne d’assemblage de stylos totalement intégrée dans laquelle sera réalisée le maximum d’opérations dans l’industrialisation du produit et qui sera alimentée en cartouches à partir de l’usine de Constantine. Ce sera une usine identique à celle dont dispose Novo Nordisk au Danemark », indique le document, qui ne précise cependant pas l’endroit où sera implantée la prochaine usine.

« Le projet de la nouvelle usine prévoit l’entrée en production commerciale début 2018, et sera complémentaire au premier projet de fabrication de cartouches d’insuline en phase de réalisation à Constantine, également en joint-venture entre le Groupe Saïdal et Novo Nordisk », ajoute le département de Bouchouareb. Cette usine, implantée à El-Khroub, prés de Constantine, va entrer en production au début de l’année prochaine.

Novo Nordisk dispose également d’une autre usine à Tizi-Ouzou, qui fabrique des intrants dans le traitement du diabète.

Essaïd Wakli

Article précédentAu lendemain d’une interview de Louisa Hanoune/ Un journaliste de Beur TV a failli périr dans un accident fomenté
Article suivantSuite à ses attaques contre plusieurs personnalités influentes/ La sécurité de Louisa Hanoune renforcée