Les autorités américaines ont décidé de relâcher 7 algériens détenus dans le centre de détention de Guantanamo, parmi une liste de 78 autres de différentes nationalités. Ils ont été acquittés des accusations d’appartenance à Al Qaida. Après cette décision, le nombre des algériens qui sont encore, en détention dans cette prison, est de 10 personnes.
En fait, l’Armée américaine a rendu publique une liste qui comprend 78 détenus de différentes nationalités, qui vont quitter le camp de Guantanamo, pour le fermer définitivement, plus tard. Sept (7) algériens sont dans cette liste. Ils ont été arrêtés en Afghanistan, entre 2001 et 2002. Le communiqué du Département de la défense américain n’a pas divulgué leurs noms.
Pour rappel le président américain Barack Obama a déjà annoncé que le camp de Guantanamo sera fermé le 22 janvier prochain, alors que le secrétaire américain à la défense, Robert Gates, a déclaré, il y a deux jours, qu’il est très dur de respecter cette date.
En outre, dix-sept algériens ont été relâché de cette prison. Une commission composée de cadres à la présidence et aux ministères des affaires étrangères et la justice, s’est rendu au camp de Guantanamo, pour s’assurer que les 10 détenues, sont bien des algériens.

El Khabar

Notez cet article