Après avoir instruit les services de l’ordre de calmer le jeu avec les automobilistes, le Premier ministre Ahmed Ouyahia vient de demander aux responsables de Sonelgaz d’arrêter d’harceler ses abonnées dans le cadre du recouvrement de ses créances, apprend «Algérie-Focus.Com» d’un responsable de la Sonelgaz.

«Toutes les procédures en cours dans le cadre du recouvrement de nos créances auprès des abonnés sont gelées sur instruction de notre Direction Général. On dit que l’ordre vient du Premier ministre», explique notre source. Depuis les émeutes de janvier dernier, les autorités algériennes tentent tant bien que mal de calmer les esprits des Algériens pour passer, sans dégâts, cette période de turbulences. Ainsi, du tout-Etat, le Gouvernement Ouyahia opte presque pour le non-État, avec une situation burlesque aux antipodes de ce que vivaient et subissaient les Algériens jusqu’à présent.

Diana Meftah

Notez cet article