L’APS a confirmé  la mort de l’ancien président Chadli Bendjedid hospitalisé depuis plusieurs jours à l’hôpital militaire Ain Naâdja.

Chadli Bendjedid est mort à l'âge de 83 ans / DR

L’ ancien président algérien Chadli Bendjedid, est mort aujourd’hui à Alger, suite à une pathologie rénale. Il était également atteint d’un cancer de la prostate avancé. Suite à ces graves maladies il avait dû être admis dans un état critique à l’hôpital militaire d’Alger. Quelques mois plutôt, M. Bendjedid a été transféré dans un hôpital parisien où il a subi une ablation du rein.

Chadli Bendjedid est né le 1er juillet 1929 dans la commune de Bouteldja, dans la région d’El-Taref. Il a fait essentiellement une carrière militaire et a été membre du conseil de la Révolution de juin à juillet 1965. Il devient le troisième président de la République algérienne, le 7 février 1979 jusqu’à sa démission le 11 janvier 1992, à l’issue de la victoire contestée du Fis au premier tour de l’élection législative.

Depuis son retrait du poste de Président de la république, il était absent de la vie politique, faisant des apparitions publiques à l’occasion des fêtes nationales ou de funérailles de personnalités historiques. Il est apparu la dernière fois lors des funérailles de Ben Bella.

Depuis 4 ans, l’ex-président se consacrait à la rédaction de ses mémoires qu’il vient de publier aux éditions Casbah. Il y apporte plusieurs témoignages importants pour l’histoire algérienne. Ils seront disponibles le 1er novembre prochain, coïncidant avec le 58 e anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale.

Notez cet article