Le Premier ministre Abdelmalek Sellal rassure les Algériens : l’état de santé du Président de la République « n’est pas du tout grave », a-t-il déclaré ainsi depuis Béjaïa où il a effectué samedi une visite de travail et d’inspection dans cette wilaya située à 220 Km à l’est d’Alger.

D’après Sellal, « il y a quelques heures, le Président a eu un petit malaise et a été hospitalisé mais sa situation n’est pas du tout grave », a-t-il révélé lorsqu’il a été interpellé par des représentants de la société civile de Béjaïa avec lesquels il s’est réuni avant d’achever sa visite de travail dans cette région de la Kabylie. Il est à rappeler que vers 19 H 15, l’agence de presse publique APS a indiqué que le président Bouteflika a fait samedi à 12h30 un accident ischémique transitoire sans séquelles. Cité dans la dépêche de l’APS, le directeur du Centre national de la médecine sportive, le professeur Rachid Bougherbal a assuré que « les premières investigations ont été déjà entamées et son excellence le président de la République doit observer un repos pour poursuivre ses examens ».